Le SCFP 2626 représente des milliers d’assistant·e·s d’enseignement et de recherche, de correcteurs et correctrices, de tuteurs et tutrices, de sauveteurs et sauveteuses, et de travailleurs et travailleuses de Vie en résidence à l’Université d’Ottawa. Le SCFP 2626 est une section locale du SCFP national (le Syndicat canadien de la fonction publique), le plus important syndicat au Canada avec environ 680 000 membres dans l’ensemble du pays.  Le SCFP 2626 a été créé en 1997, suite à la syndicalisation des assistant·e·s d’enseignement et de recherche de l’École de science informatique et de génie électrique, en réaction à la nature arbitraire des salaires et de l’attribution des contrats sur le campus. Cependant, en raison de points de négociations litigieux, la première convention collective n’a été ratifiée qu’en 2000. Depuis sa création, il y a plus de 20 ans, le syndicat travaille pour s’assurer que tous les étudiant·e·s travailleurs·ses reçoivent un traitement, des conditions de travail, des salaires et une attribution de contrat équitables sur le campus.

Depuis le 26 février 2008, tou·te·s les membres du personnel de l’Université d’Ottawa dans la ville d’Ottawa qui sont employé·e·s comme sauveteurs·euses, sauveteurs·euses chefs et instructeurs·trices aquatiques, exception faite des superviseurs·euses, des personnes dont le rang dépasse celui de superviseur sont membres du SCFP et font partie de l’unité de négociation. Ces membres forment l’unité 1 de la section locale 2626 identifiée 2626-01.

Le 2 janvier 2019, c’est ajouté au 2626, la section 2626-03 constitué de tou·te·s les conseiller·ère·s communautaires, chef·fe·s d’équipe, mentor·e·s, chef·fe·s d’équipe de mentor·e·s et employé·e de soutien par les pairs dans les services de logement de l’Université d’Ottawa dans la ville d’Ottawa, sauf les coordonnateur·trice·s et personnes au-dessus du rang de coordinateur·trice·s.

Depuis l’été 2019, le 2626 est en négociation avec les services du logement pour la signature d’une première convention collective.